A jamais les premiers


 
newsAccueilCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorik Cana, l'ingrat

Aller en bas 
AuteurMessage
handballeuse
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1675
Age : 29
Localisation : Lisieux (calvados) et Lille (etudes obligent)
Emploi : Etudiante en STAPS kiné
Loisirs : Sport en general (handball), amis, sortir, m'amuser,...
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 1:24

Parti très jeune du Kosovo en guerre, Lorik Cana débute sa formation de footballeur à Lausanne. Son père Agim finit sa carrière de joueur professionnel, en Suisse, quand les premières propositions concernant Lorik tombent sur son bureau. À seize ans à peine, le jeune Albano-Kosovar intéresse le club londonien d’Arsenal. Pourtant, c’est bien le Paris Saint-Germain qui accueillera Lorik Cana en 2000, des problèmes de visa ayant empêché le jeune footballeur de signer en Angleterre. Cana poursuit alors sa formation au Camp des Loges, évoluant en CFA sous les couleurs du PSG. Il faudra attendre la saison 2002/2003 pour que Luis Fernandez le lance, à Nantes. Mais ce n’est qu’avec l’arrivée de Vahid Halilhodzic, la saison suivante, que le milieu de terrain accède régulièrement à l’équipe professionnelle : de 3 matches de L1 pour sa première saison, il passe à 32 sous les ordres du coach bosniaque en 2003/2004. Après cette année encourageante, Lorik Cana prendra part aux six rencontres de la campagne européenne du PSG en Ligue des Champions, réalisant notamment un très bon match à Chelsea.

L’hiver voit Halilhodzic contraint au départ après le conflit entre le club et les supporters du Paris SG. Laurent Fournier prend sa suite et maintient sa confiance au milieu albanais, qui disputera de nouveau 32 rencontres du championnat sur un an. Lors de l’été 2005, Cana prolonge son contrat au PSG… avant de quitter le club, dans la foulée. Plusieurs raisons à cela : tout d’abord, l’arrivée de Vikash Dhorasoo. Pour exploiter au maximum les qualités du Milanais, Laurent Fournier choisit un milieu à quatre, avec Dhorasoo en vrai n°10, dans l’axe, Rothen à gauche, et Cissé à droite, placés devant un seul récupérateur. Mais pour cet unique poste ultra défensif, l’entraîneur parisien préfère utiliser Modeste M’Bami. Lors des quatre premières journées, Cana débutera systématiquement sur le banc. Les résultats donnent raison au coach puisque le PSG pointe fin août en première place du classement, avec 3 victoires et un nul.

Mais là où un Luyindula version 2008/2009 décide de serrer les dents et de se battre pour reconquérir sa place, l’entourage de Lorik Cana emploie une stratégie très particulière. Son agent et père, Agim Cana, s’invite dans le bureau de Jean-Michel Moutier, directeur sportif du PSG, pour exiger un transfert immédiat à Marseille… PSG/OM, les meilleurs ennemis évoque l’affaire :

Jean-Michel Moutier […] se souvient de cet épisode aux frontières du grand banditisme :
Un jour au Camp des Loges, on vient me dire que le père du joueur veut me voir. […] On se retrouve face à un homme en colère, qui nous fait clairement comprendre qu’il faut transférer son fils à Marseille. Une transaction qu’il exige à la fois rapide et sans discussion. Devant notre surprise, l’homme reste froid et nous menace en mimant un pistolet avec ses doigts. La discussion prend fin rapidement.
[…] Il semble que les menaces proférées étaient sérieuses. Le PSG a en effet demandé à la police d’enquêter sur la famille du joueur afin d’évaluer les risques du dossier. La réponse des représentants de l’ordre sera limpide : « Si vous ne voulez pas d’ennuis, libérez-vous de ce joueur. La menace est réelle. » Moutier dit n’avoir pas hésité à l’annonce de cette information : « La police aurait pu nous défendre, mais bon, elle ne dort pas avec toi, la police ! […] De toute façon, dès que le président a eu la confirmation du réel danger, il m’a dit de régler ça au plus vite. »


Dans la foulée, le 25 août 2005, Lorik file donc à l’OM. Un transfert précipité, et décidé alors même que Fournier déclarait compter sur le milieu de terrain albanais. Mais surtout, un transfert qui intéressera la justice, une importante somme d’argent ayant transité via un compte monégasque, d’après La Provence citée par le livre de Pérès, Riolo et Aiello. Une enquête a été ouverte pour abus de biens sociaux, complicité et recel, faux et usage de faux. Commissions occultes, menaces physiques, certains clubs aiment à recruter des joueurs au profil bien marqué [1]. Ce départ à la Fiorèse [2] n’étonne pourtant pas les supporters Ultra. En privé, Cana avait déjà confié son intérêt pour l’Olympique de Marseille. Mais là où le fils voit le club de son cœur, le père considère surtout son portefeuilles : « La saison passée, Lorik a quand même joué les trois derniers mois d’enfer sur une jambe ! Mais personne ne s’en est souvenu. Ça lui a fait mal. Sans parler de ses conditions salariales jusqu’à la prolongation de son contrat. Pendant ces deux grosses saisons, il a gagné en deux ans ce que touche Pauleta en un mois ! […] Pour nous, Lorik était victime d’une énorme injustice à Paris. » Chacun ses priorités, et sa conception de la justice.

Une fois à Marseille, Lorik Cana ne change pas sa façon de jouer : il continue à accumuler les tacles violents, dans une indifférence inexplicable. S’imposant dans le cœur des Marseillais grâce à sa combativité exemplaire et ses déclarations d’amour répétées, Cana aura en plus le bon goût d’inscrire le but qui met fin à l’incroyable période d’invincibilité de son ancien club. Dès octobre 2005, il marque de la tête sur corner le but de la victoire d’un OM-PSG entaché par une lamentable histoire d’ammoniaque versé dans les vestiaires parisiens [3]. C’est surtout son comportement qui choquera les supporters du Paris SG, son club formateur. Habitués à voir Pauleta refuser de fêter ses buts contre Bordeaux, par respect pour son ancienne équipe, les Parisiens assisteront médusés au sketch d’un Cana se perdant en d’infinies célébrations. Certains ont la classe et savent ce que gratitude signifie, d’autres pas.

Lorik Cana bénéficiera après cet exploit du statut de taulier de l’OM, puis gagnera le brassard de capitaine d’une équipe dans laquelle il espère revenir cette semaine. Blessé au genou depuis deux mois, il devrait pouvoir rejouer dimanche, pour un clasico qu’il ne redoute guère. L’Albanais n’en a perdu que deux, sur les onze disputés tant sous le maillot du Paris SG que de l’OM ! Toutefois, si cette statistique impressionne, un espoir subsiste pour les supporters du Paris Saint-Germain : les seules fois où Cana s’est incliné, c’était sous le maillot phocéen ! En finale de coupe de France, et cette saison, à domicile en championnat. Directement mis en cause ce soir-là sur deux des buts parisiens, il n’avait d’ailleurs pas été épargné par la presse : Hervé Penot l’avait crédité d’une note de 3 dans L’Équipe…





J'attends bien evidemment vos reactions sur cet article qui m'a vraiment on peut dire un peu choqué

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titiajames
super fans
super fans
avatar

Féminin
Nombre de messages : 454
Age : 32
Localisation : marseille
Emploi : Auxiliaire de vie scolaire
Loisirs : foot ciné.....
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 12:36

que dire sur cet article a par que je suis choquée, je savais pour l enquete mais qu un pere puisse agir comme ca non.
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titia1304.skyrock.com
Anneso
Adminitratrice
Adminitratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2674
Age : 33
Localisation : picardie
Emploi : en formation
Loisirs : OM/ MUSIQUE /DVD
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 12:55

choqué y a de quoi ! mais tu l'as trouvé ou ce truc sur un site parisien ? Non ?

_________________
Mon nouveau chouchou c'est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ajamaislespremiers.superforum.fr
Virginie
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1774
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Loisirs : football
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 14:49

C'est plutot dingue cette histoire, je pensais pas que l'on pouvait faire des choses pareilles!! Honnêtement ça fait peur!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacha14165
super fans
super fans
avatar

Féminin
Nombre de messages : 889
Age : 36
Localisation : Trop loin du soleil...
Loisirs : Lorik (of course)
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 14:52

Ce n'est pas la 1ere fois que je lis cette histoire, à chaque fois, c'était sur le site du PSG, donc forcément très orienté. Mais comme on dit "pas de fumée sans feu" donc on peut imaginer que le père de Lorik n'est pas blanc-bleu dans cette histoire mais de là à laisser entendre qu'il aurait menacer de mort les dirigeants du PSG, là je trouve que c'est vraiment abusé. Ce n'est sûrement pas un cas isolé, car malheureusement l'argent salit tout. Quand on voit les salaires des joueurs du PSG et ceux de l'OM parut la semaine dernière dans Le Parisien, ça laisse rêveur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
handballeuse
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1675
Age : 29
Localisation : Lisieux (calvados) et Lille (etudes obligent)
Emploi : Etudiante en STAPS kiné
Loisirs : Sport en general (handball), amis, sortir, m'amuser,...
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 19:17

Oui oui, j'ai trouvé cette histoire sur un site parisien. C'est pour ça que je prends l'histoire avec des pincettes. Mais les accusations vont quand meme très loin. Si tout cela n'est que mensonge, la famille Cana devrait réagir. Enfin, je ne sais que penser de cette histoire, mais je pense qu'il y a un peu d'exageration. Mais il est vrai que le transfert de Lorik a été plutot rapide, alors que le joueur etait important pour le Paris Saint Germain

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
massilia
super fans
super fans
avatar

Féminin
Nombre de messages : 792
Age : 42
Localisation : Marseille
Loisirs : Olympique de Marseille
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 19:22

Moi, je ne m'en fais pas trop sur cette histoire. Les "classicos" ont toujours été la proie d'éxagération. Maintenant, je peux me tromper. Il faudrait que la famille de Lorik réagisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/massilia13004
handballeuse
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1675
Age : 29
Localisation : Lisieux (calvados) et Lille (etudes obligent)
Emploi : Etudiante en STAPS kiné
Loisirs : Sport en general (handball), amis, sortir, m'amuser,...
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   Sam 14 Mar 2009 - 19:28

Oui c'est vrai que les classicos font pas mal parler, mais bon là ça va quand meme très loin. Et comme le dit Pacha, c'est pas la premiere fois qu'elle lit cette histoire, donc ça n'a pas été laché seulement pour le classico. Enfin, compte tenu de leur histoire, je ne vois pas le pere de Cana faire une chose comme ça! Mais bon c'est vrai que l'argent peut faire tourner les tetes...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorik Cana, l'ingrat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorik Cana, l'ingrat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage à Punta-Cana (République dominicaine) Septembre 2011
» Mise en place de blettes
» Pouliche au gros ventre mais avec les cotes saillantes
» Besoin de conseils
» ma nouvelle petite puce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A jamais les premiers :: Tout sur Lorik Cana :: L'actualité de LORIK :: news ...-
Sauter vers: