A jamais les premiers


 
newsAccueilCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «TOUJOURS LA MEME ENVIE DE GAGNER»

Aller en bas 
AuteurMessage
Anneso
Adminitratrice
Adminitratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2674
Age : 33
Localisation : picardie
Emploi : en formation
Loisirs : OM/ MUSIQUE /DVD
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: «TOUJOURS LA MEME ENVIE DE GAGNER»   Ven 24 Oct 2008 - 22:21

LORIK CANA :
«TOUJOURS LA MEME ENVIE DE GAGNER»

24/10/08 - OM-PSG

Le capitaine olympien, ancien du PSG, aime toujours autant disputer le classique de la L1. "Notre équipe est bâtie pour gagner ce match" dit-il, lui qui n'a perdu qu'un seul OM-PSG en 11 matches.

Lorik, est-ce que la défaite à Eindhoven est aujourd’hui digérée ?
On regarde devant désormais, seule la suite importe vraiment. Nous sommes forcément déçus par le résultat de ce match et par notre parcours en Champions League car il ne reflète pas en terme de points la qualité de notre équipe et le jeu produit lors des deux premiers matches. C’est la dure réalité du football, nous connaissons des difficultés en coupe d’Europe mais notre parcours en championnat est bon. C’est pourquoi on regarde devant pour continuer dans cette voie-là.

La longue séance vidéo du match du PSV ce vendredi a-t-elle permis aux joueurs de faire leur autocritique ?
Oui, je pense. Ce sont quand même des joueurs de foot professionnel et la plupart savent qu’ils ont beaucoup travaillé pour en arriver là. On sait les erreurs qu’on a commises. A nous de changer tout ça, individuellement et collectivement. Mais, ce sera plutôt la réaction qu’il y aura pour gommer tout ça qui importera.


Dès dimanche (21h), ce sera OM-PSG, s’agit-il toujours d’une affiche selon toi ?

Chaque année, il y a effectivement ce «clasico» qui revient et qui reste un moment fort de notre championnat. En dehors des trois points communs à chaque match, il suscite une passion et une ferveur populaire ici à Marseille. Et cela, peu importe le classement des deux équipes… Il a une place à part dans le calendrier.

La saveur est-elle toujours la même pour toi qui a joué dans les deux camps ?
Le plaisir reste le même, année après année, et j’ai toujours la même envie de gagner. D’autant que ça m’a quasiment toujours souri d’un côté comme de l’autre. J’espère que ça va durer.

En tant que capitaine et meneur d’hommes, est-ce que tu vas motiver tes collègues encore plus avant OM-PSG ?
Le coach a une bonne gestion de son message sur le groupe. En général, j’essaie surtout d’appuyer dans ce sens-là et de rester sur sa ligne. Je ne fais que des petites piqûres de rappel, je ne suis pas omniprésent. Pas du tout.

Avec la défaite à Eindhoven, crains-tu que l’équipe soit boudée par le public dimanche ?
Nos supporters seront derrière nous. C’est une certitude. Ils seront certes déçus car ils aimeraient être au sommet de l’Europe mais nous restons à la hauteur des ambitions en championnat. Nos supporters ne nous ont pas lâchés quand on était près de la catastrophe alors ce n’est certainement pas là qu’ils vont le faire.


En cas de défaite ou de nul de Lyon à Auxerre et d’une victoire dimanche, l’OM serait leader de L1, y pensez-vous dans le groupe ?
Nous n’allons pas cracher sur une place de leader si c’est le cas. Toutefois, nous préférons plutôt suivre un objectif de quota de points et ne pas se fier à un classement à un instant précis dans la saison. Il faut néanmoins reconnaître que cela peut être important sur le plan mental.

Pour revenir à Paris, quel regard portes-tu sur ce PSG «new-look» ?
Ils ont amené des joueurs qui ont de l’expérience comme Makélélé ou Giuly (qui sera forfait) qui viennent s’ajouter à des anciens comme Rothen, Armand avec qui j’ai gardé contact ou encore Landreau. Je pense également que Sessegnon leur fait énormément de bien. Ils partent sur de nouvelles bases et ils essaient de reconstruire après une saison difficile car ça aurait été difficile pour eux de tomber plus bas. Cette année, Paris a une équipe compétitive qui peut faire mal à beaucoup de formations. On va donc se préparer pour ne rien laisser au hasard.

L’OM connaît malgré tout de meilleures saisons que Paris depuis quelques années, ça peut jouer ?
On a un rôle de favori à assumer dans ce match. A nous d’être à notre maximum et ça devrait bien se passer. Mais, vous savez, un match entre le PSG et l’OM est toujours assez spécial. Même une équipe qui a tout perdu avant peut se transcender ou, au contraire, une équipe en forme peut jouer en dessous de son niveau. Il s’agit de matches vu par toute la France du foot et même en Europe.

Et quel est l’état d’esprit avant ce OM-PSG ?

Nous allons entrer dans ce match avec beaucoup d’envie. C’est une rencontre très importante. Notre équipe est bâtie pour gagner ce match. Mais il sera aussi important d’enchaîner avec la série qui va suivre de matches tous les trois jours. Ce sera même tout aussi important.




Citation :
Cana, le talisman
Parisien de 2002 à 2005 et Olympien depuis, Lorik Cana est une sorte de porte-bonheur quand il s’agit de matches entre les deux clubs. En effet, en 11 «clasico» disputés (toytes compétitions confondues), l’Albanais n’a perdu qu’une seule fois. C’était avec l’OM, malheureusement, en finale de coupe de France 2006. Il est donc invaincu en championnat. Pour rentrer dans le détail il compte 7 victoires (3 avec l’OM, 4 avec Paris), 3 nuls (2 avec l’OM, 1 avec Paris) et donc un seul revers…

_________________
Mon nouveau chouchou c'est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ajamaislespremiers.superforum.fr
 
«TOUJOURS LA MEME ENVIE DE GAGNER»
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Précision au quiver
» fabriquer des prises soi meme
» Astuce pour garder sa chaine toujours propre
» envie de pan...
» st meme le tenu 15 Mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A jamais les premiers :: Tout sur Lorik Cana :: L'actualité de LORIK :: news ...-
Sauter vers: